site des victimes du credit mutuel
site des victimes du Credit Mutuel
site des victimes du Credit Mutuel

LA DEONTOLOGIE
Tiens, parlons-en de la déontologie. La déontologie serait une certaine morale qui traite des devoirs à remplir.
Chez certains professionnels, on a pu constater que le code des devoirs à remplir a depuis belle lurette pris la forme de leur fessier, puisqu'ils se sont assis dessus depuis longtemps.
Tous disent qu'ils garantissent la sécurité à leurs clients, mais aucun site de l'organe supérieur ne donnera les coordonnées de l'assureur de leurs ouailles, pas plus que des précisons claires pour mettre en cause l'un ou l'autre professionnel défaillant.
Il est à déplorer, vu le nombre d'avocats consultés, qu'aucun ne veut faire un recours contre un confrère, "déontologie" oblige, puisque ça ne se ferait pas et puis, il y a l'Ordre !
En fait le stratagème est on ne peut plus limpide, il sert uniquement à permettre au professionnel défaillant de bénéficier de la prescription.
En s'abstenant entre eux, ils contribuent ainsi à éviter un recours en responsabilité civile et une sinistralité importante qui risque de grever à terme leurs primes d'assurances professionnelles.
Il est clair qu'aussi longtemps qu'il existe un système de régulation uniquement composé de gens exerçant la même profession, aucune solution ne pourra être trouvée pour garantir à leurs clients la clareté et le respect de ceux-ci. Si bien est qu'entre professionnels, ils trouvent via leur organe suprême à mettre un confrère sur la paille, dès que celui-ci a dit un mot déplacé à un autre, il n'en va pas de même lorsqu'un de leur client vient se plaindre auprès de cet organisme parce qu'on l'a spolié, il est tout simplement éconduit.
Pour les avocats ou les notaires, il n'y a pas lieu que je mette immédiatement des exemples réels sur le site, ils vindront en temps voulu. Il vous suffit tout simplement de faire une recherche sur Google avec des mots clés (comme "spolié notaire avocat" ou autre), les résultats corroboreront ce qui est dit ci-avant.
On peut noter, au passage, qu'on traite ou montre volontiers du doigt la mafia, mais il semblerait que la mafia a un code d'honneur, qui n'est pas placardé partout, mais que ses membres respectent, à l'instar de nos gens de justice qui l'affichent partout, mais qui usent de tous les subterfuges, y compris les plus méprisables, pour ne pas le respecter.
De toute façon, il n'est pas normal, que ces gens-là puissent bénéficier de la prescription, lorsqu'ils ont commis des actes criminels ou délictuels dans l'exercice de leur profession, surtout à l'encontre de leur clients.
La prescription pour ces gens-là devrait être trentenaire et non de 3 ou 5 ans, car si bien souvent le client a des doutes, il tombera (hélas rarement) sur les méfaits des années plus tard et grâce à la prescription, il n'a plus la possibilité de faire le moindre recours au titre de son préjudice,surtout que c'est le parcours du combattant s'il veut le tenter, car les avocats et les notaires ne sont même pas inquiétés, surtout pas par leurs pairs (on le verra dans l'affaire qui sera mise d'ici quelque temps sur le site).

Les principaux code de déontologie en France
Nom de la corporation Site Code Assureur
Avocats CNB Règlement Assureur non précisé
Notaires Notaires de France Règlement Assureur non précisé note
Huissiers Huissiers de France Règlement Assureur non précisé
Administrateurs judiciaires AJMJ Règlement Assureur non précisé
Magistrats CSM Recueil Assureur non précisé

Aux dernières nouvelles, les notaires sont assurés par leur corporation auprès d'une assurance de groupe, par l'intermédiaire d'un courtier parisien appelé La Sécurité Nouvelle (LSN). Ce courtier est, semble-t-il, très proche de l'organisation nationale des notaires.
Voici l'assurance des notaires par LSN chez MMA