site des victimes du credit mutuel
site des victimes du Credit Mutuel
site des victimes du Credit Mutuel

LES AFFAIRES PAS CLAIRES DU TOUT DU CREDIT MUTUEL

L'Association des Victimes du Crédit Mutuel, qui n'existe plus aujourd'hui, avait à son époque reçu un nombre impressionnant de courriers ou de mails par des personnes qui avaient des litiges diverses avec le Crédit Mutuel.
Ces litiges, qui allaient du simple débit injustifié de quelques euros, à des litiges d'assurances dont certains avaient des conséquences importantes, à des affaires beaucoup plus graves de plusieurs centaines de milliers d'Euros, voir plus, et dont un certain nombre ont entrainé la ruine totale du sociétaire du Crédit Mutuel.
Bien entendu il existe au sein du Crédit Mutuel un médiateur et beaucoup de personnes se sentant lésées ont écrit au Crédit Mutuel. Le Crédit Mutuel les a botté en touche délicatement. Ces personnes qui étaient avant tout sociétaires, donc associés du Crédit Mutuel, avaient beau lui parler, le Crédit Mutuel est resté totalement sourd des 2 oreilles!
Nous avons d'autre part pu recenser quelques affaires, qui laissent soupçonner le doute sur la qualité et le sérieux de la justice qui se voudrait d'être irréprochable. En y regardant de près, et compte tenu que le mode opératoire pernicieux est quasi-constant, il semblerait que dans les affaires judiciaires le "LA" soit donné par le grand chef d'orchestre Crédit Mutuel et ses sbires.
Certaines de ces affaires relèveraient donc plus de chambres criminelles que de tribunaux civil ou de commerce, puisqu'elles portent atteinte à l'ordre public.
Car Non seulement elles ont portée atteinte à l'intégrité physique et à la santé des personnes, par le harcèlement immoral incessant qu'elles ont subi, mais de surcroit il les ont spolié, au travers de manoeuvres délictuelles, aggravés par le fait que de nombreux auxiliaires de justice (avocat, notaires etc..) acteurs et défenseur du plaignant font dans certains cas partie des organes dirigeants du Crédit Mutuel.
Avec ça il ne faudrait pas oublier la complaisance plus que de raison, de certains magistrats envers ces professionnels, car il est impossible de croire qu'il ne pouvaient ne pas le savoir. En effet les statuts ainsi que la liste des membres dirigeants de ces organes dirigeants sont déposés soit pour la"Vieille France" au Greffe des Tribunaux de Commerce et pour la région d'Alsace et le département de la Moselle au Greffe du Tribunal d'Instance.
Ce sont des lieux parfaitement connus des magistrats, il ne peuvent donc pas se retrancher derrière une méconnaissance et dire qu'ils "n'étaient pas au courant".
allez vers la suite